2019 Table ronde "COMMUTATION & RESEAUX...

Les 4 associations, L'Amicale des Retraités d'Alcatel de Lannion, Armorhistel, Les Supélec et La...

Village des sciences 2019

Cette année, le Village des Sciences s’est tenu en plein centre de Rennes, dans les...

Expo Mer et télécommunications 2019/2020

"Allo au large" Du 22 octobre au 15/09/2020 Musée des Transmissions 6 Avenue de la...

Conférence sur la 5G le 13 novembre 2019

L’association ARMORHISTEL a organisé une conférence sur la 5G La conférence sur la 5G s’est...

2019 Télémédecine les enjeux pour demain

La conférence-débat intitulée "Télémédecine, les enjeux pour demain", s'est tenue au Musée des...

2018 Identité numérique et Protection des...

Conférence : Le 5 décembre 2018, à l’amphithéatre Yannick...

2018 La tête dans les nuages

Exposition "la tête dans les nuages" le jeudi 8 novembre à 17h dans la salle cafétaria...

2018 Presentation lunette de Chappe

La présentation de la Lunette de Chappe récemment acquise par l'Armorhistel a eu lieu le 18...

Création du Poool au Mabilay

La French Tech Rennes Saint-Malo et Rennes Atalante ont fusionné sous l'appelation Le Poool Voir...

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
  • janvier 2020

par Michel Guillou (*)

Conférence du jeudi 25 novembre 2010 à l’Espace Ferrié

De 1960 à 1974, la France fut l’un des acteurs les plus dynamiques dans le développement des télécommunications par satellites, un domaine fortement marqué par la suprématie technologique des États-Unis. Ces réseaux représentaient des enjeux stratégiques et commerciaux très importants. La mise en place de l’organisation définitive pour la gestion et la réalisation d’un réseau mondial par satellites fit l’objet de longues et difficiles négociations pour les Français.

 

Face au désintérêt de ses partenaires européens, la France s’engagea en 1967, avec les Allemands, dans un programme pour l’étude et la construction des satellites Symphonie. L’abandon du programme de lanceur européen Europa-2 obligea à solliciter les Américains pour le lancement du premier satellite. L’ambition française d’un réseau régional euro-africain commercial fut contrariée par les exigences des États-Unis pour une utilisation exclusivement expérimentale. Cependant, ce programme constitua une étape importante sur la voie de l’autonomie menant plus tard au projet de satellite national Telecom-1.

La conférence a retracé le rôle de la Bretagne pendant cette période avec notamment la naissance et le développement de la grande station de Pleumeur-Bodou.

(*) Docteur en histoire de Paris-Sorbonne et ingénieur à l'Université de Rennes 1

 

e-max.it: your social media marketing partner

présentation de l'association, ses missions, ...

nous connaitre

les membres du bureau et du CA

notre organisation

nos coordonnées et les modalités d'adhésion

nous rejoindre

accéder à notre base patrimoniale (identification requise)

notre patrimoine

retrouver les pages de nos partenaires

nos partenaires