Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Quand le radio téléphone s’essaye à la diffusion de masse..., par Jean-Yves Merrien

Remettons-nous dans le contexte de ces années 1960/1975. C’est la deuxième tranche des « trente glorieuses » selon l’appellation de l’économiste Jean Fourastié pour désigner cette révolution économique et sociale de l’après-guerre 1939-1945. De Gaulle est Président de la République et son Premier ministre Michel Debré a, entre autres objectifs politiques, celui de doter la France de structures de formation professionnelle accompagnant cette révolution en cours.

M. Debré était « un fidèle admirateur de l’œuvre de Jules Ferry, qu’il voulait poursuivre en offrant une deuxième chance à ceux qui n’avaient pu tirer tout le profit de leur scolarité »1. Et il va légiférer en ce sens par deux fois. En 1959, en tant que Premier ministre, il légifère sur la promotion sociale, puis une seconde fois, en tant que ministre des Finances, en faisant voter une loi sur la formation professionnelle.

Pour lire l'article complet en pdf, cliquez ici

e-max.it: your social media marketing partner

présentation de l'association, ses missions, ...

nous connaitre

les membres du bureau et du CA

notre organisation

nos coordonnées et les modalités d'adhésion

nous rejoindre

accéder à notre base patrimoniale (identification requise)

notre patrimoine

retrouver les pages de nos partenaires

nos partenaires